Lanterna Venefica, le Forum

courts métrages poitevins
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A History of Violence

Aller en bas 
AuteurMessage
Lef'
Producteur
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: A History of Violence   Lun 7 Nov - 20:04

Et si, pour changer, je vous parlais d’une histoire… sur la violence ? Mais pas une violence complaisante, inutile et pseudo-intellectico-philosophique ! Non, une violence façon Cronenberg.
Cronenberg ? Qui c’est ?
Cronenberg, c’est un canadien !
Ca c’est moche !
Mais un canadien qui a su aller au-delà de ce handicap !
Ca, c’est bien !
Cronenberg, c’est donc le genre de type une fois vu sa tête, on comprend tout de suite ses films ! Cronenberg, c’est “eXistenZ”, c’est “Spider”, c’est “Vidéodrome”, c’est “La Mouche” etc. C’est le type qui a signé l’adaptation cinématographique d’un roman inadaptable (“Le Festin Nu” de William Burroughs, icône de la Beat Génération), c’est une personne obnubilée par les mutations, changements et attitudes des humains vis-à-vis d’eux-mêmes, de leurs pulsions les plus refoulées (« The body is the first fact of human existence ») Pas étonnant que sieur David Cronenberg ait acquis une réputation violente et perturbée en peu de temps (surtout après son premier film “Frissons”) ! Il semblait donc tout indiqué pour réaliser une autre adaptation (sa 4ème il me semble) : “A History of Violence”, un roman graphique (terme plus technique et plus « valorisant » pour désigner une BD) de John Wagner et Vince Locke, très proche graphiquement d’un autre comics, “Les Sentiers de la Perdition”.

Tom Stall, un père de famille à la vie paisiblement tranquille, abat dans un réflexe de légitime défense son agresseur dans un restaurant. Il devient alors un personnage médiatique, dont l'existence est dorénavant connue du grand public...

Ce père de famille, c’est Viggo Mortensen, révélé au grand public dans la trilogie du “Seigneur des Anneaux” ! Mais pour les autres, il est le Frank Roberts dans l’inoubliable “Indian Runner” de Sean Penn ; il est un peintre et un poète à ses heures perdues ! Bref, c’est un homme qu’on ne peut réduire à un type barbu aux cheveux gras qui emballe Liv Tyler dans un interminable (très) long métrage au succès et commercial et aux oscars (pléonasme) !
Epaulé par un Ed Harris, en très grande forme dans un rôle de mafieux parano à la gâchette facile et un William Hurt, surexcité en vrai faux parrain qui joue dans la démesure, Mortensen nous rappelle que, lui aussi, a un charisme incroyable !

« Demandez-vous plutôt pourquoi votre mari est si doué… pour tuer des gens ! » lance Ed Harris à Maria Bello. Cette réplique est l’emblème de l’univers torturé de Cronenberg : la cellule familiale confrontée à une crise indéfinie et extérieure, la violence qui surgit de plus en plus souvent et en devient banale ! Car c’est au sein de la routine que la violence choque le plus et le réalisateur s’en donne à coeur joie en évitant clichés et effets racoleurs ! Est-ce hideux ce crâne qui explose sous l’impact d’une balle à bout portant ? Et ce visage défiguré par un nez défoncé ? Ou y a-t-il une certaine beauté ?
« Tuer est un art, ce n’est pas inné ». La violence est-elle un moyen de rédemption ? De défense ? De salut ? Peut-on l’oublier ? Toute l’ambiguïté de ce film magistralement filmé et mis en scène est là : dans ce père de famille qui cache si bien ce petit quelque chose inavouable car la zone de mutation n’est plus un simple corps (comme dans “Videodrome”, “eXistenZ” ou “Frissons”), c’est la famille toute entière ! Quand l’édifice se fissure, chacun révèle ses faiblesses, ses failles, plus rien ne saurait être comme avant : calme et serein. C’est une spirale infernale, un virus qui se propage partout et fait chavirer tout ce qui semblait acquis. Le passé refait surface, peut-on l’oublier de nouveau quand on s’est forgé la vie souhaitée ?
Et comme à son habitude, lorsque le sexe apparaît, il est moyen d'auto-consolation, de rédemption ou... de soumission ! Jamais symbole d'amour : tout aussi violent que d'exploser une cafetière au visage d'un inconnu, le sexe n'est ni bon ni mauvais, juste l'extension d'actes cruels...
De cette anomalie, Cronenberg tire son film le plus accessible. Peut être le moins personnel car le moins autobiographique, pourtant tourné dans son Tonroto natal. Rien ne sera jamais résolu, tout reste à construire, à réinventer (rare moment d’optimisme chez Cronenberg). D’apparence simple et évidente, ce film est terriblement subtil et pervers.

« Tom Stall est un héros, il n’y a qu’en Amérique où l’on peut trouver ce genre de héros ! », et il n’y a que Cronenberg pour être autant étrangement inquiétant !

http://www.cadrage.net/dossier/cronenberg.htm

A history of Violence de David Cronenberg
Avec : Viggo Mortensen, Ed harris, William Hurt
2005.
Interdit aux moins de 12 ans.


Dernière édition par le Mar 8 Nov - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Emmett
Producteur
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : Au Raton laveur veloce
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Lun 7 Nov - 23:55

Lef' a écrit:
Cronenberg ? Qui c’est ?
Cronenberg, c’est un canadien !

Ah bon ? Moi jaurais dit une biere...

jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lef'
Producteur
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mar 8 Nov - 1:10

Ouh qu'elle est fine celle-là Teebow ! Ouh qu'on l'a jamais faite ! Bravo, c'est grand ! No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Emmett
Producteur
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : Au Raton laveur veloce
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mar 8 Nov - 6:38

Je sens une pointe danimosite dans ta voix, en attendant bravo pour tes critiques de films qui font tellement professionel que jai eu laudace de demander si cete toi qui les avais faites (moi je laurais plutot pris comme un compliment mais bon...).

Enfin bon, je suis tout a fait daccord avec ton avis sur le film (jlai pas vu mais ca doit surement etre comme tas dit, tellement c bien dit ^^)

Mais allez, fais pas la tete Elizabeth, et me fache pas, jai rien fait de mal.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lef'
Producteur
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mar 8 Nov - 12:12

Meuh je t'aime et merci pour tes remarques gentilles Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EsKe
Chef Décorateur
avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : pilosité rugueuse
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Ven 11 Nov - 14:24

j'ai vraiment trop mal au crane !!!
et pas vive henri 4 et sa poule au peau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desinformations.com/test.php?_eq_id=1
Metallica
Monteur
avatar

Nombre de messages : 93
Localisation : Never Never land...
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mer 16 Nov - 15:04

Lef' a écrit:
Ouh qu'elle est fine celle-là Teebow ! Ouh qu'on l'a jamais faite ! Bravo, c'est grand ! No

J'aurais fait la même. Julien ais un peu le sens de l'humour!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Emmett
Producteur
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : Au Raton laveur veloce
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Lun 21 Nov - 6:57

Je repond un peu tard mais merci pour le soutien Metallica ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Metallica
Monteur
avatar

Nombre de messages : 93
Localisation : Never Never land...
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Lun 21 Nov - 10:58

Dr Emmett a écrit:
Je repond un peu tard mais merci pour le soutien Metallica ! Wink

2 contre 1, voilà comment j'aime me battre... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lef'
Producteur
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mar 13 Déc - 23:38

Ah oui et pour ceux que ça intéresse (...), il y a un article (dont j'ai perdu la référence mais je promets de vous la donner si elle me revient) traitant ce film comme le plus péscimiste de Cronenberg (si si c'est possible) car le film débute sur l'assassinat d'une petite fille (symbole du No Futur) alors que dans Dead Zone, le film se termine par le suicide du perso principal qui a des visions sur la mort des gens redonnant ainsi une existence possible au futur : puisque personne ne le sait, il ne peut pas être défini... le futur
Enfin voila après faut voir dans l'article... je crois que c'est dans un magasine... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lef'
Producteur
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mar 13 Déc - 23:39

D'ailleurs en parlant de No Futur... ça commence à devenir le cas ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Metallica
Monteur
avatar

Nombre de messages : 93
Localisation : Never Never land...
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mer 4 Jan - 13:27

Lef' a écrit:
D'ailleurs en parlant de No Futur... ça commence à devenir le cas ici...

ben............................... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lef'
Producteur
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mar 7 Fév - 22:36

Dr Emmett a écrit:
Lef' a écrit:
Cronenberg ? Qui c’est ?
Cronenberg, c’est un canadien !

Ah bon ? Moi jaurais dit une biere...

jocolor

ouais alors peut être que ce que je vais dire est tout aussi nul quele post de Hemmet et que ça fait grave réchauffer mais bon voilà quoi !
Donc : il aurait plus intelligent de dire "Lef' qui parle de Cronenberg, tout ça est très porté bibine !" (Cronenberg/Kronenbourg... Lef'/Leffe)
Voila, désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Metallica
Monteur
avatar

Nombre de messages : 93
Localisation : Never Never land...
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mar 7 Fév - 23:11

Alors là "Leffe" c'est que t'as vraiment rien à dire pour faire des jeux de mots pareils... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Emmett
Producteur
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : Au Raton laveur veloce
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: A History of Violence   Mer 8 Fév - 0:27

Lef' a écrit:

ouais alors peut être que ce que je vais dire est tout aussi nul quele post de Hemmet et que ça fait grave réchauffer mais bon voilà quoi !
Donc : il aurait plus intelligent de dire "Lef' qui parle de Cronenberg, tout ça est très porté bibine !" (Cronenberg/Kronenbourg... Lef'/Leffe)
Voila, désolé

Je sais pas si une explication si longue pour une blague si pauvre ca valait le coup ^^

Signe Dr hemmett, son nom il le signe a la pointe du scalpel dun E qui veut dir-eu Emmett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A History of Violence   

Revenir en haut Aller en bas
 
A History of Violence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AXIS HISTORY FORUM
» The History Channel dans le bouquet TV-Vlaanderen
» [CALL HISTORY] - Icônes couleurs pour l'historique des appels
» LONDRES : Natural History Museum
» The 50 Greatest Finishing Moves in WWE History

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lanterna Venefica, le Forum :: Avant que les lumières ne s'éteignent-
Sauter vers: